Archives par mot-clé : noël

  

Diaporama sur l’icône de Noël

Cette belle méditation sous forme d’un petit diaporama qui focalise successivement sur chacun des personnages présents dans l’icône, est une belle réussite.

Elle est due aux Fraternités Monastiques de Jérusalem :

http://jerusalem.cef.fr/route-noel-2010-etape-5/noel/2266-5-art-a-priere

Voir l’animation flash

Icône de la Nativité
Icône de la Nativité
  

La soupe au caillou

Un homme tout en guenilles, marche depuis de longs jours.
Il avance droit devant lui, fuyant on ne sait quelle ville, quelle tristesse, quel amour déçu…
Il est seul, pauvre d’ici et sans doute riche de là!

De forêts broussailleuses en bois clairs, de prés fleuris en vallées arides, il chemine.
Et un matin, la faim le tenaillant, il s’arrête près d’une chaumière d’aspect accueillant,
bordée d’un jardin de couleurs et d’un potager d’abondance.

Il frappe à la porte et une vieille dame apparaît. Mendiant quelque nourriture, il se voit tout refuser par cette femme, riche d’ici et sans doute pauvre de là… En désespoir de cause, il lui demande une marmite, une cuillère en bois, un peu d’eau claire et la permission d’allumer un feu. Le voilà s’affairant non loin de la chaumière et la vieille femme, guettant derrière son carreau, le voit faire chauffer de l’eau et jeter dans la marmite… un caillou qu’il a sorti de sa poche.

Elle ouvre sa porte et s’informe de cette curieuse recette.
– Ne connaissez-vous pas la meilleure soupe au monde? la soupe au caillou? lui répond-il.
Il prend alors sa cuillère en bois, goûte sa soupe et murmure: « hum! pas mauvaise, mais c’est vrai qu’en général avec une ou deux carottes, elle est bien meilleur.
La vieille femme se précipite dans son jardin et revient avec deux belles carottes qu’elle offre à l’homme.

Quelques instants plus tard, il goûte encore une fois sa soupe et chuchote:
– hum! pas mauvaise, mais c’est vrai qu’en général avec un navet ou un poireau, elle est toujours plus savoureuse.
La vieille femme retourne dans son jardin pour chercher ce qu’avait demandé l’homme.
Et ainsi, avec encore une pomme de terre, quelques brins de persil, un peu de sel et de poivre…
L’homme fait goûter à la vieille femme une délicieuse soupe… au caillou!
Étonnée qu’avec un simple caillou et si peu d’autres choses, on puisse préparer une soupe aussi exquise, la vieille femme offrit à l’homme une place à sa table et, ensemble, ils partagèrent ce mets confectionné en étroite collaboration…
Et sans doute ce jour-là ont-ils échangé des paroles de vie et des mots de coeurs.

Elle est riche d’ici et pauvre de là. Lui, il est pauvre d’ici et riche de là.
Des deux… lequel est le plus riche?
Des deux… lequel est le plus pauvre?

Pauvres d’ici… riches de là… ?