Archives par mot-clé : pape



Prière du pape François pour le Jubilé

Seigneur Jésus Christ,
toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste, et nous a dit que te voir, c’est Le voir.
Montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.
Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent, la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers leurs seules créatures ;
tu as fais pleurer Pierre après son reniement et promis le paradis au larron repenti.
Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous :

« Si tu savais le don de Dieu ! »

Tu es le visage visible du Père invisible, du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde :
fais que l’Église soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.
Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse pour ressentir une vraie compassion à l’égard de ceux qui sont dans l’ignorance et l’erreur :
Fais que quiconque s’adresse à l’un d’eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

Envoie ton Esprit et consacre-nous tous de son onction pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur, et qu’avec un enthousiasme renouvelé, ton Église annonce aux pauvres la Bonne Nouvelle, aux prisonniers et aux opprimés la liberté, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue.
Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,
à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles. Amen.



Écoutez l’encyclique Laudato si’ du pape François (mp3)

Pape François
Pape François

Le diocèse de Metz, en partenariat avec Radio Jerico, a le plaisir de vous proposer cette lecture de l’encyclique Laudato Si’ du pape François.

Cet enregistrement, réalisé bénévolement à partir de la version française du texte publiée sur le site internet du Saint-Siège, est mis gracieusement à la disposition de ceux qui le souhaitent, il peut être partagé mais ne peut en aucun cas être vendu. Pour toute autre utilisation, merci de vous adresser à la Conférence des Evêques de France qui gère les droits du texte de l’encyclique.

Sans plus attendre, suivez ce lien :

http://missionweb.free.fr/livres.php?contenu=livres/pape#laudato_si

Bonne écoute 🙂

   

ACTE D’ABANDON à LA MISÉRICORDE de Jean Paul II

ACTE D’ABANDON à LA MISÉRICORDE
de Jean Paul II

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans
que Tu m’as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance,
Tu n’as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini.
Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies,
des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé,
des deuils, comme cela arrive à tout le monde.
Avec ta grâce et ton secours,
j’ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi.
Aujourd’hui, je me sens riche de mon expérience
et de la grande consolation d’avoir été l’objet de ton amour.
Mon âme te chante sa reconnaissance.
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage
des personnes âgées que Tu éprouves fortement :
elles sont paralysées, handicapées, impotentes
et souvent n’ont plus la force de Te prier,
d’autres ont perdu l’usage de leurs facultés mentales
et ne peuvent plus T’atteindre à travers leur monde irréel.
Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c’était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd’hui même,
tandis que je jouis de la possession
de toutes mes facultés motrices et mentales,
je T’offre à l’avance mon acceptation à ta sainte volonté,
et dès maintenant je veux que si l’une ou l’autres de ces épreuves m’arrivait,
elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes.
Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce
les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau
et anéantir ma lucidité, déjà,
Seigneur, ma soumission est devant Toi
et se poursuivra en une silencieuse adoration.
Si, un jour, un état d’inconscience prolongée devait me terrasser,
je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre
soit une suite ininterrompue d’actions de grâce
et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d’amour.
Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie,
se présentera devant toi pour chanter tes louanges éternellement.

1985, 20 ans avant sa mort.

 

Journée Missionnaire Mondiale 2014 – Message du Pape François

Oeuvres Pontificales Missionnaires
Oeuvres Pontificales Missionnaires

Journée Missionnaire Mondiale 2014

Message du Pape François :

« Aujourd’hui encore, très nombreux sont ceux qui ne connaissent pas Jésus Christ. C’est pourquoi la mission ad gentes demeure une grande urgence, à laquelle tous les membres de l’Eglise sont appelés à participer, parce que l’Eglise est, de par sa nature même, missionnaire : l’Eglise est « en sortie ». La journée missionnaire mondiale est un moment privilégié durant lequel les fidèles des différents continents s’engagent par la prière et par des gestes concrets de solidarité à soutenir les jeunes Eglises des territoires de mission. il s’agit d’une célébration de grâce et de joie. De grâce, parce que le Saint Esprit, envoyé par le Père, offre sagesse et force à ceux qui sont dociles à son action. De joie, parce que Jésus Christ, le Fils du Père, envoyé pour évangéliser le monde, soutient et accompagne notre oeuvre missionnaire.
Une Semaine mondiale pour renforcer la prière et la communion… ».



La miséricorde de Dieu – Pape François

La miséricorde de Dieu

Dans toute l’Église, c’est le temps de la miséricorde. C’était l’intuition du bienheureux Jean-Paul II. Il a eu du « flair » : nous sommes dans le temps de la miséricorde. Pensons à la béatification et à la canonisation de sœur Faustine Kowalska ; ensuite il a introduit la fête de la Divine miséricorde. Il a avancé peu à peu, et il a continué d’avancer dans ce sens.Dans son homélie pour la canonisation, en l’An 2000, Jean-Paul II a souligné que le message de Jésus-Christ à sœur Faustine se situe dans le temps, entre les deux guerres mondiales, et qu’il est très lié à l’histoire du vingtième siècle. Et en regardant l’avenir, il disait :

« Que nous apporteront les années qui s’ouvrent à nous? Quel sera l’avenir de l’homme sur la terre? Nous ne pouvons pas le savoir. Il est toutefois certain qu’à côté de nouveaux progrès ne manqueront pas, malheureusement, les expériences douloureuses. Mais la lumière de la miséricorde divine, que le Seigneur a presque voulu remettre au monde à travers le charisme de Sœur Faustine, éclairera le chemin des hommes du troisième millénaire. (…) Ce message réconfortant s’adresse en particulier à celui qui, touché par une épreuve particulièrement dure ou écrasé par le poids des péchés commis, a perdu toute confiance dans la vie et est tenté de céder au désespoir. C’est à lui que se présente le visage doux du Christ, c’est sur lui qu’arrivent ces rayons qui partent de son cœur et qui illuminent, réchauffent, indiquent le chemin et diffusent l’espérance. Combien d’âmes a déjà réconforté l’invocation : « Jésus, j’ai confiance en Toi », que la Providence a suggérée à Sœur Faustine ! Cet acte simple d’abandon à Jésus dissipe les nuages les plus épais et fait pénétrer un rayon de lumière dans la vie de chacun.»

C’est clair. C’est explicite, en 2000, mais c’est quelque chose qui mûrissait dans son cœur depuis longtemps. Dans sa prière, il a eu cette intuition.Aujourd’hui, nous oublions tout trop vite, même le magistère de l’Église ! C’est en partie inévitable, mais les grands contenus, les grandes intuitions et les consignes laissées au peuple de Dieu, nous ne pouvons pas les oublier. Et celle de la miséricorde divine en fait partie. C’est une consigne qu’il nous a laissée, mais qui vient d’en-haut.

Pape François, 5 mars 2014   .



Conf. Carême – Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium – P. GURTNER & BARTHELMÉ

Conférence de Carême sur le thème de l’exhortation Apostolique Evangelii Gaudium – La joie de l’Evangile – du Pape François, animée par le père Robert GURTNER et l’abbé Jean-Louis BARTHELMÉ.