Archives par mot-clé : foi



Conversion et miséricorde – témoignage de Mme Clarisse G.

Conversion et miséricorde – témoignage de Mme Clarisse G.

Poignant témoignage de conversion et miséricorde de Mme Clarisse G. Dans la souffrance et les difficultés de la vie, elle a vécu une grâce de Notre Seigneur Jésus-Christ.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne youtube ou dailymotion de missionweb, c’est gratuit et vous permettra d’être informé des nouvelles vidéos et émissions en direct (prochainement).

https://www.youtube.com/user/Missionweb

http://www.dailymotion.com/mission-web

Le savez-vous ?

Si vous recevez la télévision via une box internet, il est possible de regarder les vidéos de missionweb directement sur votre téléviseur. La procédure diffère selon votre fournisseur d’accès, mais pour Orange voici comment il faut procéder : Allez à l’onglet « applications », puis sélectionnez « dailymotion » (cela peut-être youtube chez d’autres fournisseurs) enfin dans le champ « recherche » tapez « missionweb conversion ». Vous pouvez alors sélectionner et visionner votre vidéo sur la télévision.

Bon film 🙂
jean-marie



Avoir Foi…

Avoir Foi…

La mort nous perturbe, nous interroge… jeunes, nous évitons d’y penser, plus âgés elle nous travaille… car nous avons encore tant de choses à faire.

Et chaque départ d’un ami ou d’un proche nous confronte durement à l’inévitable. Face à la mort, Jésus demeure calme, confiant en la résurrection et la vie éternelle offertes par Dieu.

Mais il n’en demeure pas pour autant insensible à la perte momentanée d’un ami et à la tristesse qui touche ses proches. Face à la mort, les proches de Lazare garde foi en Jésus, et nous ?

Thierry Larcher



Card. Ratzinger – Conférence de carême à ND de Paris (mp3)

Card. Ratzinger – Conférence de carême à ND de Paris (avril 2001)

Conférence de carême donnée en la Cathédrale Notre-Dame de Paris (2001) par le Cardinal Joseph Ratzinger alors préfet de la congrégation pour la doctrine de la Foi. Présentation et conclusion par Mgr Jean-Marie Lustiger.

Entre autres thèmes abordés : de l’existence de Dieu, de l’enfer ; du rôle de témoignage, d’annonce qu’ont les chrétiens, l’Eglise dans le monde.

radio.mission-web.com
radio.mission-web.com

Retrouvez d’autres conférences sur www.radio.mission-web.com



Petite prière pour la foi enseignée par le pape François

Seigneur, merci pour la foi. Protège ma foi, fais-la grandir. Que ma foi soit forte, courageuse. Et aide moi dans les moments où, comme Pierre et Jean, je dois la rendre publique. Donne-moi le courage.

Rome, 6 avril 2013 (Zenit.org)

Pour que la foi des baptisés ne soit pas « à l’eau de rose », le pape François suggère de dire cette prière tous les jours : « Seigneur, merci pour la foi. Protège ma foi, fais-la grandir. Que ma foi soit forte, courageuse. Et aide moi dans les moments où, comme Pierre et Jean, je dois la rendre publique. Donne-moi le courage ».

Le pape a en effet consacré son homélie de ce samedi 6 avril, lors de la messe de 7h, à Sainte-Marthe, au courage de témoigner de sa foi, selon L’Osservatore Romano, qui rapporte des extraits de l’homélie du pape François.

“Pour rencontrer des martyrs, on n’a pas besoin d’aller aux catacombes ou au Colisée, fait observer le pape. Les martyrs vivent aujourd’hui, dans tant de pays. Les chrétiens sont persécutés pour leur foi. Dans certains pays, ils ne peuvent pas porter la croix : ils sont punis s’ils le font. Aujourd’hui, au XXIe siècle, notre Eglise est une Eglise de martyrs. »

Le pape a commenté l’Evangile de saint Marc (16, 9-15) qui rapporte les apparitions de Jésus ressuscité à Marie-Madeleine, aux disciples d’Emmaüs, et aux Onze apôtres.Puis il s’est demandé ce que c’était qu’une « grâce » : « c’est un don du Seigneur » que l’on ne doit pas taire, et elle s’étend ainsi à « tous les peuples » comme le dit l’oraison de la messe qu’on appelle « collecte ».

Et ceci parce que « nous ne sommes pas attachés à une chose imaginaire », mais à « une réalité que nous avons vue et entendue ». Le pape a cité à ce propos les Actes des apôtres (4, 13-21) proclamé en première lecture.

Devant l’ordre des grands-prêtres et des pharisiens de ne pas parler de Jésus, Pierre et Jean « sont restés fermes dans la foi » et ils ont déclaré : « Nous ne pouvons pas taire ce que nous avons vu et entendu. »Leur témoignage, a insisté le pape, « me fait penser à notre foi : comment va notre foi ? Elle est forte ? Ou parfois elle est un peu à l’eau de rose, une foi comme ci comme ça ? Lorsque les difficultés arrivent, sommes nous courageux comme Pierre ou un peu tièdes ? Pierre, a affirmé le pape François, nous enseigne que « l’on ne marchande pas la foi : cette tentation a toujours existé dans l’histoire du Peuple de Dieu, enlever un bout de la foi, et pas beaucoup pourtant ».

Mais, a ajouté le pape, « la foi est telle que nous la professons dans le Credo. » Il faut donc surmonter « la tentation d’être une peu comme « tout le monde », de ne pas être « si rigides ». Or, c’est par là que « commence le chemin qui conduit à l’apostasie ». De fait, lorsque nous commençons à couper la foi en morceaux, à négocier la foi, un peu à la vendre au plus offrant nous prenons le chemin de l’apostasie, de l’infidélité au Seigneur ».

Mais justement, « l’exemple de Pierre et de Jean nous aide, nous donne de la force », comme celui des martyrs de l’Eglise. Ce sont eux qui « disent, comme Pierre et Jean : « nous ne pouvons pas nous taire ». Et cela nous donne de la force, à nous qui parfois avons une foi un peu faible. Cela nous donne la force de mener notre vie avec cette foi que nous avons reçue, cette foi qui est un don que le Seigneur fait à tous les peuples. »



Toucher par la foi – St Augustin d’Hippone

      C’est curieux: à la femme pleine de foi qui est venue chercher le corps de son Seigneur, qu’il ne lui fut pas possible de trouver dans le tombeau, le Seigneur Jésus Christ a dit: Ne me touchez pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père (Jn 20, 17). Ne voulait-il donc pas se laisser toucher avant d’être monté vers son Père? Mais il n’était pas encore monté vers son Père lorsqu’il disait à ses disciples: Voyez mes mains et mes pieds: c’est bien moi! Touchez-moi, regardez (Lc 24, 39). Il s’opposait à ce qu’on le touchât, mais il se laissait palper!

      Et pourtant, parce qu’il aimait, il se laissait bien toucher. Le Seigneur Jésus Christ siège dans le ciel, à la droite du Père, mais il souffre aussi sur la terre. Il est au ciel, mais ses membres sont ici. Il est au ciel, celui qui viendra juger les vivants et les morts; mais en même temps il est parmi les siens, dont il dira: Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait (Mt 25, 40).

      Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Qu’est-ce à dire? Qu’on touche mieux le Christ par la foi que par la chair. Toucher le Christ par la foi, c’est le toucher en toute vérité.

St Augustin d’Hippone (+430),
Père de l’Église



Profession de foi – St Hilaire de Poitiers

Profession de foi

Traité de la Trinité (12, 52, 53, 57) – St Hilaire de Poitiers

Aussi longtemps que le permet la vie que tu m’as donnée, Père saint, Dieu tout-puissant, je veux te proclamer comme le Dieu éternel et comme l’éternel père. Je n’aurai jamais le ridicule ni l’impiété de m’établir juge de ta toute-puissance et de tes mystères, de faire passer ma faible connaissance avant la notion vraie de ton infinité et la foi en ton éternité. Jamais je n’affirmerai donc que tu aies pu exister sans ta Sagesse, ta Vertu, ton Verbe; l’unique Dieu engendré, mon Seigneur, Jésus-Christ.

La faible et imparfaite parole humaine n’aveugle pas les sens de ma nature à ton sujet, au point de réduire ma foi au silence, faute de mots possibles. Si déjà en nous la parole, la sagesse, la vertu sont l’oeuvre de notre mouvement intérieur, ton Verbe, ta Sagesse, et ta Vertu sont auprès de Toi, génération parfaite du Dieu parfait. Il demeure éternellement inséparable de Toi, celui qui apparaît dan les propriétés ainsi nommées, comme né de Toi. Il est né de manière à n’exprimer que Toi, son auteur; la foi en ton infinité demeure entière, si nous affirmons qu’il est né avant le temps éternel.

Déjà dans les choses de la nature nous ne connaissons pas les causes, sans pour autant ignorer les effets. Et nous faisons un acte de foi, quand ignore notre nature. Lorsque j’ai fixé ton ciel avec les faibles yeux de ma lumière, j’ai pensé qu’il ne pouvait être que Ton ciel. Quand je considère les courses stellaires, les retours annuels, les étoiles du printemps, l’étoile du nord, l’étoile du matin, le ciel où chaque astre joue un rôle propre, je te découvre, Toi, ô Dieu, en ce monde céleste, que mon intelligence ne peut étreindre.

Quand je vois les merveilleux mouvements de la mer, non seulement la nature imite, mais même le rythme mesuré des eaux est pour moi un mystère. J’ai cependant la foi de la raison naturelle, alors même que les apparences sont impénétrables. Au-delà des limites de mon intelligence, je retrouve encore ta Présence.

Lorsqu’en esprit je me tourne vers l’immensité des terres qui reçoivent toutes les semences, par des virtualités cachées les font germer, puis vivre et se multiplier, et, une fois multipliées, les affermissent dans leur croissance, je ne trouve rien en cela que mon intelligence puisse expliquer. Mais mon ignorance me permet de mieux te contempler, j’ignore la nature qui est à mon service, mais j’y reconnais ta Présence.

Moi-même je ne me reconnais pas: je t’admire d’autant plus que je me connais moins. J’expérimente, sans les connaître, le mécanisme de ma raison et la vie de mon esprit: et cette expérience, je la dois à Toi, qui, au-delà de l’intelligence des principes, dispense à ton gré, pour notre joie, le sens de la nature profonde.

Si je Te connais, tout en m’ignorant moi-même, si ma connaissance se change en vénération, je ne veux en rien en moi informer la foi en ta toute-puissance, laquelle me dépasse souverainement. Ainsi je ne puis prétendre concevoir l’origine de ton Fils, unique: ce serait vouloir m’établir en juge de mon Créateur et Dieu.

Conserve, je t’en prie, intact le respect de ma foi, et jusqu’à la fin de mon existence, donne-moi cette conscience de mon savoir, que je garde fermement ce que je possède, ce que j’ai professé dans le symbole de foi de ma régénération, lorsque j’ai été baptisé au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

Donne-moi de t’adorer, Toi, notre Père, et ton Fils avec Toi; d’être digne de l’Esprit-Saint, qui procède de Toi par le fils unique. De ma foi est témoin celui qui dit: Père, tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi. Mon Seigneur, Jésus-Christ, qui est en Toi, de Toi, auprès de Toi, sans cesser d’être Dieu, qui est loué dans les siècles des siècles. Amen.

Saint Hilaire de Poitiers (+367)



Priez le maître d’envoyer des ouvriers pour sa maison

      Ceux qui n’ont pas encore reçu l’Évangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés, au peuple de Dieu. Et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair, peuple très aimé du point de vue de l’élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel.

      Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.

      Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu’ils ignorent, Dieu n’est pas loin, puisque c’est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses, et puisqu’il veut, comme Sauveur, que tous les hommes soient sauvés.

Concile de VATICAN II   



Evangile selon St Jean en mp3

Bonjour, je viens de mettre en ligne les nouveaux enregistrements de l’Evangile selon St Jean; le texte est celui de la Bible Catholique Crampon.

Ils sont disponibles aux formats

– realplayer (32 kbs plutôt destiné aux personnes en bas débit)

– mp3 (64kbs et 128kbs)

– ogg (128 à 170 kbs) peut être plus adapté aux radios du fait de son codec libre.

Vous les trouverez sur le site:

http://www.mission-web.com/audio.php?contenu=audio/nouveau_testament_audio

Je vous encourage à copier et diffuser ces fichiers 🙂

Fraternellement en Christ

jean-marie