Archives par mot-clé : Evangile



Lettre pastorale de Mgr Lagleize – 4/10/2014

Bonjour à tous, je vous invite à prendre connaissance de la Lettre pastorale de Mgr Lagleize « Témoigner de l’Evangile », diffusée à l’occasion de l’assemblée diocésaine du 4/10/2014 ; pour ce faire cliquez sur le lien ci-dessous :

2014-10-04 Lettre pastorale de Mgr Lagleize, évêque de Metz

jean-marie



Dom PATEAU nous interpelle : une terre de mission s’ouvre à nous !

Sermon donné par Dom Pateau, père abbé de Fontgombault, pour la fête de l’Ascension.

« Prædicate Evangelium omni creaturæ. » (Marc 16,15)

Chers Frères et Sœurs, Mes très chers Fils,

La finale de l’Évangile de saint Marc, choisie par l’Église comme lecture pour la Messe de l’Ascension, rapporte l’envoi en mission des onze Apôtres.

Le séjour terrestre de Jésus touche à sa fin. La mission visible du Fils de Dieu incarné est arrivée à son terme. C’est au tour des Apôtres d’annoncer désormais la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, l’Évangile, et de l’annoncer à toutes les créatures.

Pour les Apôtres s’ouvre une grande neuvaine qui se clôturera par l’effusion du Saint-Esprit au matin de la fête de la Pentecôte. Durant ces jours, les Apôtres ne devront pas s’éloigner de Jérusalem, mais attendre la visite du Paraclet, celui qui a été promis par le Père (cf. Ac 1,4). Il viendra illuminer et réchauffer des cœurs et des âmes encore bien tièdes. Jésus n’est pas sans savoir les limites de ceux à qui il confie l’évangélisation du monde. L’envoi en mission des Apôtres est précédé d’un reproche de Jésus visant ses disciples pour « leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité ». (Mc 16,14)

Les paroles de Jésus sont-elles encore actuelles ?

En ce jour, Jésus envoie encore en mission. Il nous envoie en mission. Tournons-nous vers le Père et demandons sur ceux qui sont devenus des chrétiens adultes, par l’onction de saint chrême reçue lors du sacrement de Confirmation, une infusion renouvelée de l’Esprit-Saint et de ses dons, afin qu’à l’instar des Apôtres nous redevenions d’authentiques témoins du Christ.

Une terre de mission s’offre à nous : Omni creaturæ : toutes créatures.

Annoncer le Christ, ce n’est pas emprisonner l’homme sous un carcan de préceptes mais le libérer de l’asservissement à ses passions. Il a fallu plus de trois siècles pour que les sociétés de l’Antiquité comprennent l’extraordinaire grâce qu’est la visite de Dieu pour l’homme.

Aujourd’hui le même chemin doit être parcouru. Il commence par notre propre conversion. Sommes-nous convaincus que choisir le Christ, c’est faire le bon choix ? Avons-nous donc choisi réellement le Christ ? Croyons-nous enfin qu’annoncer le Christ, c’est servir son prochain ?

Le monde actuel est un monde de dictatures : dictature d’un seul, dictature des plus puissants, dictature d’une majorité.

Saint Thomas d’Aquin a donné un critère éminent de discernement politique : le bien commun. Les différents régimes de dictatures sont mauvais en tant qu’ils se proposent de promouvoir le bien d’une partie des membres du groupe. Un bon régime politique se doit de discerner et de promouvoir le bien commun de tous les membres du groupe.

Il est difficile de discerner dans la vie politique actuelle une volonté de promotion du bien commun.

Le but de la loi est plutôt d’encadrer un maximum de permissivité, offrant ainsi à chacun d’assouvir tranquillement ses passions, tout en recherchant un minimum de conséquences sur autrui ; ce qui permet d’éviter un trop grand nombre de mécontents. Une nouvelle humanité se construit laissant sur le bord de la route les êtres gênants ou encombrants : les enfants non désirés ou handicapés, les personnes âgées, les ratés de la société où prennent place tant de jeunes qui ne trouveront de réponse à leur misère que dans l’alcool, la drogue ou le suicide. La société, sûre de son bon droit, se bornera à constater le fait dans des statistiques sans âme, cachant derrière l’anonymat du chiffre ceux qui sont ses propres victimes et dont il ne faut pas parler.

Alors que les sociétés délaissent l’homme, l’homme ne devrait-il pas délaisser ces sociétés et choisir à nouveau l’homme et son bien. Annoncez l’Évangile à toute créature ! Voilà la réponse du Christ.

Les Apôtres auprès du Seigneur sont onze. C’est peu. Les disciples de Jésus représentaient quelques centaines de personnes tout au plus. Ce n’est pas beaucoup pour un Empire romain qui s’étend sur tout le bassin méditerranéen. Pourtant, avec l’aide du Saint-Esprit, dans l’obéissance à l’ordre de mission reçu du Christ, les Apôtres entreprennent l’annonce de la Bonne Nouvelle qui sera accompagnée et confirmée par les signes accordés par le Seigneur.

Le monde moderne n’est pas si différent de l’Empire romain décadent, tout particulièrement au plan de la morale et de la famille. Refuser tout repère authentique à l’enfant ou à l’adolescent a été, est, et sera l’arme de tous les dictateurs. En face de ceux-ci, le chrétien doit être un contre-révolutionnaire en tant qu’il refuse de se laisser étourdir par le foisonnement artificiel des idées, mais qu’il les brise contre le Christ et contre la réalité, afin de voir de quel bois elles sont faites.

Comment écouter encore les chantres du relativisme, qui accueillent avec émerveillement toute sottise dont le seul mérite est d’être en contradiction avec les usages hérités de tant de siècles de christianisme et ayant fait leur preuve, et qui condamnent au silence, avec la plus grande sévérité, ceux qui se font les apôtres de ce qu’on appelait encore hier la vérité ou les fondements de la société.

Il n’y a plus de vérité, plus de certitude, disent-ils… Mensonge, il y a l’Évangile. « Annoncez l’Évangile à toutes les créatures » demande Jésus à ses disciples. Les jeunes, les hommes et les femmes, toutes créatures ont un droit à la vérité. Ils ont le droit de connaître Dieu.

Aurons-nous le courage de répondre à leur attente? Rejoignons en ces jours les Apôtres au Cénacle. Unissons-nous à leurs prières et demandons les uns pour les autres la grâce de l’Esprit-Saint. Jésus ne manquera pas de nous exaucer. Puisse-t- il ne pas avoir à nous reprocher un jour notre tiédeur et notre incrédulité.

Que Marie, la femme qui a cru, accompagne ses enfants sur la route.

Soyons apôtres, soyons les témoins courageux, jusqu’aux extrémités de la terre, de Celui en qui nous croyons.

Amen, Alleluia.

Article repris depuis www.paixliturgique.com



Conf. Carême – Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium – P. GURTNER & BARTHELMÉ

Conférence de Carême sur le thème de l’exhortation Apostolique Evangelii Gaudium – La joie de l’Evangile – du Pape François, animée par le père Robert GURTNER et l’abbé Jean-Louis BARTHELMÉ.



Ebook de la Synopse des quatre Évangiles

couverture ebookSynopse des quatres Évangiles (2.8mo – zip) – Formats ebook: pdf, epub et mobi (pour Kindle) Les textes sont ceux de la Bible Crampon dans son édition de 1923 numérisés par www.mission-web.com

Découvrez ou redécouvrez également:

couverture ebook Bible Crampon Nouveau Testament (2.6mo – zip) – Formats ebook: pdf, epub et mobi (pour Kindle)
Dernière mise à jour corrective: 18/3/2013 – vous êtes invités à le retélécharger et détruire les anciennes versions.

Bonne lecture à tous 🙂

jean-marie weber



St Matthieu – Nouveaux enregistrements mp3

Un nouvel enregistrement de l’Evangile selon St Matthieu vient d’être achevé et mis à votre disposition. Le texte est celui de la Bible Catholique Crampon dans son édition de 1923 (vérifié par mes soins à partir d’une source « papier »). Il est disponible gratuitement aux formats mp3 et ogg. Soit par chapitres, soit en un seul fichier.

www.mission-web.com/audio.php?contenu=audio/nouveau_testament_audio#matthieu

Bonne écoute 🙂

jean-marie



Bible en mp3 (Luc refait) – Ebook du Nouveau Testament

Découvrez ou redécouvrez les enregistrements de la Bible Catholique Crampon mis à disposition par www.mission-web.com ( http://missionweb.free.fr ) depuis ce site.

L’Evangile selon St Luc vient d’être intégralement réenregistré. Je vous invite à l’écouter et le télécharger. Il est disponible aux formats mp3 et ogg. C’est la version 1923 de la Bible Catholique Crampon qui a servi de support.

Vous pouvez télécharger l’ebook du Nouveau Testament si vous le souhaitez, il est aux formats epub, pdf et mobi (pour kindle). A voir également en page Bible et Bibliothèque de ce site.

 

Pas de demi-mesure – Mgr Christian Kratz

      Il y a des paroles d’évangile qui spontanément nous émerveillent; il y en a d’autres qui nous prennent à rebrousse-poil et nous heurtent de front. Jésus n’a jamais voulu plaire aux foules en les flattant ou en suscitant une adhésion démagogique. Lorsqu’il s’adressait à elles, c’était pour leur parler de conversion… En effet, Jésus est venu proposer d’entrer dans une vie nouvelle, et il y a urgence à accueillir son message! Il n’est plus possible de se contenter de demi-mesure, l’amour ne saurait se vivre à temps partiel ou à durée déterminée, les priorités sont clairement énoncées: il faut opérer un choix radical qui engage toute l’existence, et donc relativiser tout ce qui n’est pas essentiel. Jésus nous demande d’aller jusque-là!

Mgr Christian KRATZ

Note du webmaster: Texte à mettre en rapport avec Luc 14, 25-33



Ce que l’Église offre – Mgr Daniel Pezeril

      L’Église de Jésus n’a rien d’autre à vous offrir que la foi, la charité et l’espérance des premiers disciples. Ceux-ci vivaient à une époque plus dure encore que la nôtre. Ils étaient de petites gens. Ils n’ont pas transformé le monde à la manière des politiques, des savants ou des philosophes. Ils ont fait bien davantage, ils lui ont annoncé le salut, parce que l’Évangile leur a appris ce qu’il y a dans le coeur de l’homme.

      Mes frères, vous êtes aujourd’hui le sel de la terre. C’est à vous de révéler, à ceux qui vous entourent et pour qui tout est fade, le goût divin de l’existence humaine. Nul ne peut vous remplacer. Vous êtes le peuple de Dieu, vous apporterez votre témoignage à la manière du peuple, sans bruit, ensemble, fraternellement.

      L’Église de Jésus vous appelle chacun à devenir des saints. C’est à ce signe d’abord que vous la reconnaîtrez. Elle vous demande d’être pauvres, miséricordieux, véridiques, purs, artisans de paix et de justice. À temps et à contretemps, elle vous rappelle que rien dans vos coeurs n’est au-dessus de l’amour de Dieu. Et elle vous dit qu’elle ne peut rien pour vous en dehors de Jésus, le Fils de Dieu fait homme, mort pour tous, ressuscité le troisième jour, dont l’Esprit nous fait revivre et qui, de toute race, de toute nation, de toute classe, nous rassemble dans le partage de son corps et de son sang, avant qu’il ne revienne à la fin du monde.

      Telle est l’Église aujourd’hui

Mgr Daniel Pezeril (+ 1998)



Priez le maître d’envoyer des ouvriers pour sa maison

      Ceux qui n’ont pas encore reçu l’Évangile, sous des formes diverses, eux aussi sont ordonnés, au peuple de Dieu. Et, en premier lieu, ce peuple qui reçut les alliances et les promesses, et dont le Christ est issu selon la chair, peuple très aimé du point de vue de l’élection, à cause des pères, car Dieu ne regrette rien de ses dons ni de son appel.

      Mais le dessein de salut enveloppe également ceux qui reconnaissent le Créateur, en tout premier lieu les musulmans qui professent avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour.

      Et même des autres, qui cherchent encore dans les ombres et sous des images un Dieu qu’ils ignorent, Dieu n’est pas loin, puisque c’est lui qui donne à tous vie, souffle et toutes choses, et puisqu’il veut, comme Sauveur, que tous les hommes soient sauvés.

Concile de VATICAN II