Archives par mot-clé : espérance

ATTENDRE, SANS DÉSESPÉRER – Père Jean-Louis BARTHELMÉ

Le temps de l’Avent nous invite à une patiente espérance : attendre Celui qui vient (c’est le sens du mot Avent ou Adventus : Venue du Sauveur), non pas de façon hasardeuse ou passive, mais dans la posture du veilleur qui sait garder la lumière de la foi allumée, qui a le souci de préparer, comme Jean Le Baptiste, les chemins du Seigneur : abaisser les montagnes d’orgueil et d’égoïsme, rendre droit les sentiers tortueux de la corruption et de la démagogie, combler les ravins de la discorde, des conflits et des guerres…

Témoignage de la miséricorde de Dieu et de la renaissance à la vie d’une mère ayant perdu ses enfants – Viviane H.

Émouvant témoignage de Mme Viviane H. qui nous met en lumière la miséricorde de Dieu après avoir subi la perte de nombreux membres de sa famille dans des circonstances tragiques. Récit d’une vie où les malheurs se succèdent mais où au plus profond de la nuit luit la miséricorde de Dieu, chemin vers une renaissance à la vie.

La Prière de St Cyprien : « Seigneur Jésus, délivrez-nous des grandes vagues de cette mer sur laquelle Vous avez marché d’un pied sec »

Prière de Saint Cyprien de Carthage (sur l’Espérance)

Voici la Prière « Seigneur Jésus, délivrez-nous des grandes vagues de cette mer sur laquelle Vous avez marché d’un pied sec » de Saint Cyprien de Carthage (200-258), Saint Martyr et Père de l’Eglise Catholique Romaine, de son vrai nom Thascius Caecilius Cyprianus, converti du paganisme. Cyprien fut un homme de prière et un éminent Evêque de Carthage auprès de nombreuses Églises d’Afrique du nord.

La Prière de St Cyprien : « Seigneur Jésus, délivrez-nous des grandes vagues de cette mer sur laquelle Vous avez marché d’un pied sec » :

« Seigneur Jésus, qui avez fait le ciel, la terre et la mer, Continuer la lecture de La Prière de St Cyprien : « Seigneur Jésus, délivrez-nous des grandes vagues de cette mer sur laquelle Vous avez marché d’un pied sec »



Pâques de Jésus Christ : Source d’Espérance – P. BARTHELMÉ

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne youtube ou dailymotion de missionweb, c’est gratuit et vous permettra d’être informé des nouvelles vidéos et émissions en direct (prochainement).

https://www.youtube.com/user/Missionweb

http://www.dailymotion.com/mission-web

Le savez-vous ?

Si vous recevez la télévision via une box internet, il est possible de regarder les vidéos de missionweb directement sur votre téléviseur. La procédure diffère selon votre fournisseur d’accès, mais pour Orange voici comment il faut procéder : Allez à l’onglet « applications », puis sélectionnez « dailymotion » (cela peut-être youtube chez d’autres fournisseurs) enfin dans le champ « recherche » tapez « missionweb Pâques ». Vous pouvez alors sélectionner et visionner votre vidéo sur la télévision.

Bon film 🙂
jean-marie

 

Prière à Notre Seigneur Jésus Christ

Prière

Qui entendra nos cris ?
Nos cris de colère et de révolte face à la souffrance, à la maladie, la mort ;
Nos cris de désespoir, dans les nuits d’angoisse et de solitude ;
Nos « pourquoi ? » ;
Nos « Qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu ? »
Nos cris d’émerveillement et de joie quand médecins et soignants sauvent la vie ;
Nos chants de mercis quand surviennent la guérison ou la paix intérieure.
Tous nos cris, Seigneur, Tu les entends,
Tu les accueilles,
Tu les portes en Toi !

 

Seigneur, je t’ai cherché… – St Augustin

      Seigneur autant que j’ai pu, autant que tu m’en as donné la force,
je t’ai cherché et j’ai voulu avoir l’intelligence de ce que je crois, et j’ai beaucoup discuté, et j’ai peiné.

Seigneur, mon Dieu, mon unique espérance, exauce-moi:
ne permets pas que je me lasse de te chercher mais mets-moi au coeur un désir plus ardent de te chercher.

Me voici devant Toi avec ma force et ma faiblesse: soutiens l’une, guéris l’autre.
Devant Toi sont ma science et mon ignorance, là où tu m’as fermé, ouvre à celui qui frappe.
Que je me souvienne de Toi.
Que je te comprenne.
Que je t’aime.

St Augustin (+430) Père de l’Église



À son épouse – Tertullien

      Quel couple que celui de deux chrétiens, unis par une seule espérance, un seul désir, une seule discipline, le même service!
Tous deux enfants d’un même père, serviteurs d’un même maître; rien ne les sépare, ni dans l’esprit, ni dans la chair; au contraire, ils sont vraiment deux en une seule chair.
Là où la chair est une, un est aussi l’esprit.

Tertullien (+ vers 220) Père de l’Église.