Archives par mot-clé : espérance



Pâques de Jésus Christ : Source d’Espérance – P. BARTHELMÉ

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne youtube ou dailymotion de missionweb, c’est gratuit et vous permettra d’être informé des nouvelles vidéos et émissions en direct (prochainement).

https://www.youtube.com/user/Missionweb

http://www.dailymotion.com/mission-web

Le savez-vous ?

Si vous recevez la télévision via une box internet, il est possible de regarder les vidéos de missionweb directement sur votre téléviseur. La procédure diffère selon votre fournisseur d’accès, mais pour Orange voici comment il faut procéder : Allez à l’onglet « applications », puis sélectionnez « dailymotion » (cela peut-être youtube chez d’autres fournisseurs) enfin dans le champ « recherche » tapez « missionweb Pâques ». Vous pouvez alors sélectionner et visionner votre vidéo sur la télévision.

Bon film 🙂
jean-marie

 

Prière à Notre Seigneur Jésus Christ

Prière

Qui entendra nos cris ?
Nos cris de colère et de révolte face à la souffrance, à la maladie, la mort ;
Nos cris de désespoir, dans les nuits d’angoisse et de solitude ;
Nos « pourquoi ? » ;
Nos « Qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu ? »
Nos cris d’émerveillement et de joie quand médecins et soignants sauvent la vie ;
Nos chants de mercis quand surviennent la guérison ou la paix intérieure.
Tous nos cris, Seigneur, Tu les entends,
Tu les accueilles,
Tu les portes en Toi !

 

Seigneur, je t’ai cherché… – St Augustin

      Seigneur autant que j’ai pu, autant que tu m’en as donné la force,
je t’ai cherché et j’ai voulu avoir l’intelligence de ce que je crois, et j’ai beaucoup discuté, et j’ai peiné.

Seigneur, mon Dieu, mon unique espérance, exauce-moi:
ne permets pas que je me lasse de te chercher mais mets-moi au coeur un désir plus ardent de te chercher.

Me voici devant Toi avec ma force et ma faiblesse: soutiens l’une, guéris l’autre.
Devant Toi sont ma science et mon ignorance, là où tu m’as fermé, ouvre à celui qui frappe.
Que je me souvienne de Toi.
Que je te comprenne.
Que je t’aime.

St Augustin (+430) Père de l’Église



À son épouse – Tertullien

      Quel couple que celui de deux chrétiens, unis par une seule espérance, un seul désir, une seule discipline, le même service!
Tous deux enfants d’un même père, serviteurs d’un même maître; rien ne les sépare, ni dans l’esprit, ni dans la chair; au contraire, ils sont vraiment deux en une seule chair.
Là où la chair est une, un est aussi l’esprit.

Tertullien (+ vers 220) Père de l’Église.



O NOTRE-DAME – Jean-Paul II

Notre-Dame de l’espérance, regarde-nous avec miséricorde.
Ainsi, Mère très sainte, avec la paix de Dieu dans notre conscience,
le coeur délivré de tout mal et de toute haine
nous pourrons porter à tous les hommes la joie et la paix.

Notre-Dame de la transparence, en toi et à travers toi Dieu nous parle:
donne-nous un coeur simple, remplis-nous d’allégresse,
O Vierge du Fiat et du Magnificat,
rends nos coeurs transparents comme le tien.

Notre-Dame de l’humilité,
cachée dans la foule, enveloppée dans le mystère,
aide-nous à porter la Bonne Nouvelle au monde
et à nous immerger dans le mystère du Christ
pour en communiquer quelque chose à nos frères.

Notre-Dame de la fidélité,
toi qui sans cesse « recherchais le visage du Seigneur »,
toi qui as accepté le mystère et qui l’as médité dans ton coeur,
toi qui as vécu en accord avec ce que tu croyais,
toi qui fus l’exemple même de la constance
dans l’épreuve comme dans l’exaltation,
aide-nous à tenir nos engagements, en bons et fidèles serviteurs,
jusqu’au dernier jour de notre vie sur la terre.

Jean-Paul II



Un instrument de Paix – St François d’Assise

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.

Prière attribuée à Saint François d’Assise