Archives par mot-clé : prier



« Priez avec nous, je vous en supplie, vos prières nous sont d’un grand secours » Archevêque d’Alep, mai 2015

AED France

St Mary a Tel Nasri en Syrie

« Priez avec nous, je vous en supplie, vos prières nous sont d’un grand secours »
Archevêque d’Alep, mai 2015

St Mary à Tel Nasri en Syrie « Prions pour la paix et la survie de notre peuple. » Mgr Youkhana, 28 mai 2015

Chers amis,

_

Nous venons de recevoir un message de Mgr Jeanbart, archevêque d’Alep :

« Je viens de retourner à Alep et j’ai eu la grande tristesse de voir notre archevêché détruit et notre cathédrale gravement endommagée. Grâce à Dieu, tous mes prêtres sont sortis sains et saufs de cette énième attaque perpétrée par les rebelles, qui ont déjà lancé une pluie d’obus sur cette zone chrétienne de la ville.

Mes prêtres et mes fidèles sont consternés autant que moi-même et depuis deux jours, j’essaie de reprendre mon souffle pour redonner courage à ceux qui sont autour de moi. Cela fait deux semaines que mes collaborateurs essaient de sortir tout ce qui est récupérable pour le mettre à l’abri. Moi-même, j’ai pris soin de mettre en sécurité les archives, les icônes, les manuscrits et tout ce qui était précieux, irremplaçable et important. (…)

Dimanche matin, j’ai tenu à présider une messe de requiem pour l’un de mes collaborateurs qui s’est joint au cortège de nos martyrs, victimes de la violence des djihadistes. Dans l’après-midi j’ai assisté à un récital donné par l’une de nos écoles catholiques. Ma présence a marqué ces deux célébrations et confirmé à nos fidèles que l’Église est très proche de leurs souffrances et de leur joie. Malgré toute ma tristesse et ma désolation, le Seigneur m’a aidé à leur dire des mots pour consoler les cœurs meurtris et raffermir le courage d’autres. Ce soir j’assiste à un récital de chants byzantins dans l’une de nos églises. J’espère que nous ne serons pas épouvantés encore une fois par les tirs de mortiers et les bombes qui nous prennent pour cible depuis Pâques.

Nous sommes en train de payer cher notre présence dans notre cher pays, mais nous savons aussi que l’avenir des nouvelles générations sera bien meilleur une fois la paix rétablie et la liberté retrouvée. Entre-temps les obus continuent à nous tomber dessus chaque jour. Nous ne savons pas au juste quand cette Paix tant souhaitée viendra, mais nous prions le Seigneur de nous l’accorder le plus tôt possible et nous croyons fermement qu’Il va nous la donner, car sa bonté est grande et sa miséricorde ineffable. Priez avec nous, je vous en supplie, vos prières nous sont d’un grand secours. »

Prions pour les chrétiens de Syrie, et le P. Mourad qui vient d’être enlevé par l’État islamiqueIl y a une semaine, le Père Jacques Mourad a été enlevé par l’État islamique à Qaryatayn en Syrie, non loin de Palmyre. Les religieux du monastère de Mar Elias, dont il était le Prieur, sont effondrés. C’est pourquoi je vous écris, chers amis, pour vous demander de continuer sans relâche à prier pour nos frères de Syrie et en particulier pour le Père Mourad.

Marc Fromager
Directeur de l’AED

PS : pour les aider, vous pouvez aussi faire un don, nous avons toujours besoin de vous.
http://promail.givexpert.org/promail/index.php?action=message&l=375&c=2488&m=1244&s=e643d10819e4e254bb587a38d85021bb

  

L’Esprit de sagesse – Edith Stein

Qui es-Tu, douce lumière qui m’inondes et illumines l’obscurité de mon coeur?
Tu me conduis par la main comme une mère,
Et si Tu me lâchais, je ne saurais faire un pas de plus.
Tu es l’espace qui enveloppe mon être et le garde en lui,
Abandonné de Toi, il tomberait dans l’abîme du néant dont ut me tiras pour m’élever à la lumière.
Toi, plus proche de moi que je ne le suis de moi-même,
Plus intérieur que mon être le plus intime
Et pourtant insaisissable et inouï,
Surpassant tout nom:
Esprit Saint – Amour éternel

Edith Stein
Prier 15 jours avec Edith Stein (Nouvelle Cité)



Siméon et les Martyrs Perses

Les Prières des Martyrs
Siméon et les Martyrs Perses – prière avant le Martyre

      Siméon bar Sabbé était évêque de Séleucie, en Perse. Il mourut, avec d’autres compagnons, pendant la persécution de Sapor II entre 339 et 344.

      Seigneur Jésus, qui as prié pour tes bourreaux, et nous apprends à prier pour nos ennemis, tu as accueilli l’âme de ton diacre Etienne, qui pria pour ceux qui le lapidèrent; accueille aussi les âmes des frères et la mienne avec tous les témoins qui furent couronnés en Occident, les saints apôtres et les saints prophètes. Ne l’impute pas à faute aux persécuteurs de ton peuple et aux meurtriers de ton corps, mais donne-leur de se convertir et de reconnaître ta divinité et ta seigneurie.

      Bénis, Seigneur, les villes et les cités de l’Orient, que tu m’as confiées. Garde tous les fidèles de ce pays comme la prunelle de tes yeux. Abrite-les sous les ailes de ta protection, jusqu’à la fin de ces troubles. Reste avec eux, jusqu’à la consommation du monde, selon ta promesse.

      Bénis aussi cette ville de Karka, où nous fûmes pris et couronnés. Que ta croix la garde dans la vraie foi, maintenant et toujours et dans les éternités des éternités! Amen.

(prière n°86 dans « Prières des premiers Chrétiens » )



Prière sur la route – St. Grégoire de Nazianze

Ô Christ Seigneur, tu es pour les humains, les tiens, tout ce qu’il y a de bon. Pour tous, tu es le droit chemin.

Alors, ô Bienheureux, viens à moi qui t’appelle, sois mon compagnon de route, aujourd’hui, assure-moi un bon voyage et envoie un bon ange qui m’accompagne, me protège et me secoure, afin qu’il éloigne, de jour comme de nuit, tous les méfaits, qu’il accorde à un malheureux une heureuse fin de voyage et que, lorsque je pars de la maison sain et sauf, il me ramène de même à la maison, auprès des parents et des amis qui partagent ma vie.

Là, puissé-je alors jour et nuit, en toute liberté et sans crainte, t’invoquer en menant pour toi une vie exempte de mal et en élevant sans cesse vers toi une pensée ailée, lumière de ma vie.

C’est pour oti que je vis, pour toi que je parle, pour toi que je m’assois, Seigneur Christ, et c’est pour toi aussi que mon pied se met à avancer, car c’est toi qui me couvres de la main.

Conduis-moi donc maintenant à l’heureux terme de mon voyage.

St. Grégoire de Nazianze (+389/390)