Comme l'enfant approchait, l'esprit le jeta à terre et le secoua rudement. Mais Jésus parla sévèrement à l'esprit mauvais, guérit l'enfant et le rendit à son père. Et tous étaient remplis d'étonnement devant la grandeur de la puissance de Dieu. Luc 9, 42-43.

facebook google+
Menu

LES PRIÈRES DU CHRETIEN

4. Dans la paix je m'endors
22. Le Seigneur est mon berger
30. En tes mains, je remets mon esprit
33. Que le Seigneur est bon
50. Purifie-moi de mon péché
65. Hymne d'action de grâce
85. Veille sur moi qui suis fidèle
90. A l'ombre de tes ailes, Seigneur
94. Invitation au service de Dieu
95. Chantez au Seigneur, terre entière
97. L'avènement du Seigneur
99. Invitation à la joie
116. Louez le Seigneur
121. Voir Jérusalem
129. Du fond de ma misère (De profundis)
130. La voie d'enfance
135. Litanie des bontés de Dieu


Dans la paix, je m'endors
Ref : Garde mon âme dans la paix de toi, Seigneur.

Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire,
l'amour du néant et la course au mensonge ?

Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

Offrez les offrandes justes et faites confiance au Seigneur.

Beaucoup demandent : " Qui nous fera voir le bonheur ? "
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

Tu mets dans mon coeur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors,
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

Haut de la page

Le Seigneur est mon berger
Ref : Conduis-moi, Seigneur Jésus, aux sources de la vie.

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Haut de la page

En tes mains, je remets mon esprit
Ref : En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

En toi, Seigneur, j'ai mon refuge ;
Garde-moi d'être humilié pour toujours.

Dans ta justice, libère-moi ;
écoute, et viens me délivrer.
Sois le rocher qui m'abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.

Ma forteresse et mon roc, c'est toi :
pour l'honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.
Tu m'arraches au filet qu'ils ont tendu;
Oui, c'est toi, mon abri.

En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachétes, Seigneur, Dieu de vérité.

Sur ton serviteur, que s'illumine ta face ;
sauve-moi par ton amour.
Seigneur, garde-moi d'être humilié, moi qui t'appelle.

Béni soit le Seigneur :
son amour a fait pour moi des merveilles
dans la ville retranchée !

Et moi, dans mon trouble, je disais :
" Je ne suis plus devant tes yeux. "
Pourtant, tu écoutais ma prière quand je criais vers toi.

Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles :
le Seigneur veille sur les siens ;
mais il rétribue avec rigueur qui se montre arrogant.

Soyez forts, prenez courage,
vous tous qui espérez le Seigneur !

Haut de la page

Que le Seigneur est bon
Ref : Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m'entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L'ange du Seigneur campe à l'entour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Saints du Seigneur, adorez-le :
rien ne manque à ceux qui le craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.

Venez, mes fils, écoutez-moi,
que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?

Garde ta langue du mal
et tes lèvres des paroles perfides.
Évite le mal, fais ce qui est bien,
poursuis la paix, recherche-la.

Le Seigneur regarde les justes,
il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants
pour effacer de la terre leur mémoire.

Le Seigneur entend ceux qui l'appellent :
de toutes les angoisses, il les délivre.
Il est proche du coeur brisé,
il sauve l'esprit abattu.

Malheur sur malheur pour le juste,
mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os :
pas un ne sera brisé.

Le mal tuera les méchants ;
ils seront châtiés d'avoir haï le juste.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.

Haut de la page

Purifie-moi de mon péché
Ref : Oui, je me lèverai, et j'irai vers mon Père.

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j'ai péché,
et ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
j'étais pécheur dès le sein de ma mère.

Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.

Fais que j'entende les chants et la fête :
ils danseront, les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.

Crée en moi un coeur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton Esprit Saint.

Rends-moi la joie d'être sauvé ;
que l'Esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.

Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.

Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
c'est un esprit brisé ;
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
un coeur brisé et broyé.

Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
oblations et holocaustes ;
alors on offrira des taureaux sur ton autel.

Haut de la page

Hymne d'action de grâce
Ref : Terre entière chante ta joie au Seigneur !
Alléluia, alléluia !


Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.

Dites à Dieu : " Que tes actions sont redoutables !
En présence de ta force, tes ennemis s'inclinent.
Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. "

Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les fils des hommes.
Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fleuve à pied sec.

De là, cette joie qu'il nous donne.
Il règne à jamais par sa puissance.
Ses yeux observent les nations :
que les rebelles courbent la tête !

Peuples, bénissez notre Dieu !
Faites retentir sa louange,
car il rend la vie à notre âme,
il a gardé nos pieds de la chute.

C'est toi, Dieu, qui nous as éprouvés,
affinés comme on affine un métal ;
tu nous as conduits dans un piège,
tu as serré un étau sur nos reins.

Tu as mis des mortels à notre tête ;
nous sommes entrés dans l'eau et le feu,
tu nous as fait sortir vers l'abondance.

Je viens dans ta maison avec des holocaustes,
je tiendrai mes promesses envers toi,
les promesses qui m'ouvrirent les lèvres,
que ma bouche a prononcées dans ma détresse.

Je t'offrirai de beaux holocaustes
avec le fumet des béliers ;
je prépare des boeufs et des chevreaux.

Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu :
je vous dirai ce qu'il a fait pour mon âme ;
quand je poussai vers lui mon cri,
ma bouche faisait déjà son éloge.

Si mon coeur avait regardé vers le mal,
le Seigneur n'aurait pas écouté.
Et pourtant, Dieu a écouté,
il entend le cri de ma prière.

Béni soit Dieu
qui n'a pas écarté ma prière,
ni détourné de moi son amour !

Haut de la page

Veille sur moi qui suis fidèle
Ref : Sauve-nous, Seigneur, par ton amour !

Écoute, Seigneur, réponds-moi,
car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur,
toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur :
vers toi j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes,
plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent,
écoute ma prière, Seigneur,
entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse,
et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi,
et rien n'égale tes oeuvres.

Toutes les nations, que tu as faites,
viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur,
car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur,
que je marche suivant ta vérité ;
unifie mon coeur pour qu'il craigne ton nom.

Je te rends grâce de tout mon coeur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ;
il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre :
ils n'ont pas souci de toi.

Toi, Seigneur,
Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère,
plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi,
prends pitié de moi.
Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.

Accomplis un signe en ma faveur ;
alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur,
tu m'aides et me consoles.

Haut de la page

90. A l'ombre de tes ailes, Seigneur
Ref : Garde mon âme dans la paix, près de toi, Seigneur.

Quand je me tiens sous l'abri du Très-Haut
et repose à l'ombre du Puissant,
je dis au Seigneur : " Mon refuge,
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! "

C'est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique ;
il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge :
sa fidélité est une armure, un bouclier.

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.

Qu'il en tombe mille à tes côtés,
qu'il en tombe dix mille à ta droite,
toi tu restes hors d'atteinte.

Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
Oui, le Seigneur est ton refuge ;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure :
il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.

Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heure les pierres ;
tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.

" Puisqu'il s'attache à moi, je le délivre ;
je le défends, car il connaît mon nom.
Il m'appelle, et moi, je lui réponds ;
je suis avec lui dans son épreuve. "

" Je veux le libérer, le glorifier ;
de longs jours, je veux le rassasier,
et je ferai qu'il voit mon salut. "

Haut de la page

94. Invitation au service de Dieu
Ref : Venez, adorons le Seigneur !

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu;
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ?
" Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

" Quarante ans leur génération m'a déçu,
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. "

Haut de la page

95. Chantez au Seigneur, terre entière
Ref : Allez dans le monde entier, de tous les peuples faites des disciples.
Alléluia. Amen.


Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
redoutable au-dessus de tous les dieux :
néant, tous les dieux des nations !

Lui, le Seigneur, a fait les cieux :
devant lui, splendeur et majesté,
dans son sanctuaire, puissance et beauté.

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis,
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
tremblez devant lui, terre entière.

Allez dire aux nations : " Le Seigneur est roi ! "
Le monde, inébranlable, tient bon.
Il gouverne les peuples avec droiture.

Joie au ciel ! Exulte la terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient,
car il vient pour juger la terre.

Il jugera le monde avec justice,
et les peuples selon sa vérité !

haut de la page

97. L'avênement du Seigneur
Ref : Chantez au Seigneur un chant nouveau, alléluia !
Car il a fait des merveilles, alléluia !


Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s'est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire
et révélé sa justice aux nations ;
il s'est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d'Israël ;
la terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.

Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez ;
jouez pour le Seigneur sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre roi, le Seigneur !

Que résonnent la mer et sa richesse,
le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,
que les montagnes chantent leur joie,
à la face du Seigneur, car il vient
pour gouverner la terre,
pour gouverner le monde avec justice
et les peuples avec droiture !

Haut de la page

99. Invitation à la joie
Ref : Allez vers le Seigneur parmi les chants d'allégresse

Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l'allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

Venez dans sa maison lui rendre grâce,
dans sa demeure chanter ses louanges ;
rendez-lui grâce et bénissez son nom !

Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d'âge en âge.

Haut de la page

116. Louez le Seigneur
Ref : Allez dire au monde entier les merveilles de Dieu.

Louez le Seigneur, tous les peuples;
fêtez-le, tous les pays !

Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !

Haut de la page

121. Voir Jérusalem
Ref : J'étais dans la joie, alléluia !
quand je suis parti vers la maison du Seigneur.


Quelle joie quand on m'a dit :
" Nous irons à la maison du Seigneur ! "

Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu'un !

C'est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur,
là qu'Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur.
C'est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.

Appelez le bonheur sur Jérusalem :
" Paix à ceux qui t'aiment !
Que la paix règne dans tes murs,
le bonheur dans tes palais ! "

A cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : " Paix sur toi ! "
A cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.

Haut de la page

129. Du fond de la misère (De profundis)
Ref : Je mets mon espoir dans le Seigneur
je suis sûr de sa parole.


Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière!

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l'homme te craigne.

J'espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l'espère, et j'attends sa parole.

Mon âme attend le Seigneur
plus qu'un veilleur ne guette l'aurore.
Plus qu'un veilleur ne guette l'aurore,
attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l'amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

Haut de la page

130. La voie d'enfance
Ref : Garde mon âme dans la paix,
près de toi, Seigneur.


Seigneur, je n'ai pas le coeur fier
ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.

Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.

Attends le Seigneur, Israël,
maintenant et à jamais.

Haut de la page

135. Litanies des bontés de Dieu
Ref : Rendez grâce au Seigneur, car il est bon,
car éternel est son amour !


Rendez grâce au Seigneur : il est bon,
éternel est son amour !
Rendez grâce au Dieu des dieux,
éternel est son amour !
Rendez grâce au Seigneur des seigneurs,
éternel est son amour !

Lui seul a fait de grandes merveilles,
éternel est son amour !
lui qui fit les cieux avec sagesse,
éternel est son amour !
qui affermit la terre sur les eaux,
éternel est son amour !

Lui qui a fait les grands luminaires,
éternel est son amour !
le soleil qui règne sur le jour,
éternel est son amour !
la lune et les étoiles, sur la nuit,
éternel est son amour !

Lui qui frappa les Égyptiens dans leurs aînés,
éternel est son amour !
et fit sortir Israël de leur pays,
éternel est son amour !
d'une main forte et d'un bras vigoureux,
éternel est son amour !

Lui qui fendit la mer Rouge en deux parts,
éternel est son amour !
et fit passer Israël en son milieu,
éternel est son amour !
y rejetant Pharaon et ses armées,
éternel est son amour !

Lui qui mena son peuple au désert,
éternel est son amour !
qui frappa des princes fameux,
éternel est son amour !
et fit périr des rois redoutables,
éternel est son amour !

pour donner leur pays en héritage,
éternel est son amour !
en héritage à Israël, son serviteur,
éternel est son amour! 

Il se souvient de nous, les humiliés,
éternel est son amour !
il nous tira de la main des oppresseurs,
éternel est son amour !

A toute chair, il donne le pain,
éternel est son amour !
Rendez grâce au Dieu du ciel,
éternel est son amour !

Haut de la page

L'intégralité du texte de ces prières peut être téléchargé depuis notre page Bibliothèque & Téléchargements

Nous écrire | Accueil Prières | Retour accueil site | Plan du site