"Mais Jésus dit: " JE ne suis pas venu juger le monde, JE suis venu sauver le monde" Jean 12, 47

facebook google+
Menu
Infos complémentaires, Licence d'utilisation, copier, cliquer pour lire la suite...

Chanoine Augustin Crampon

      L'abbé Augustin Crampon était chanoine de la cathédrale d'Amiens versé dans les langues bibliques et modernes. Depuis un certain temps il s'était engagé dans la traduction de tous les livres du Canon, et il faisait aussi une large collection de notes exégétiques et critiques destinées à former une partie des commentaires bibliques.

      Le Pentateuque était sous impression, quand sa mort, en 1894, mit une fin abrupte à son travail.
      Largement modifié et quelquefois entièrement révisé, il apparu en six volumes avec force notes.
La publication fut terminée en 1904 et bien reçue par le public.
      La Bible de Crampon fut la première traduction moderne catholique établie à partir des langues originales (hébreu et grec), avec une consultation comparative de la Vulgate latine d'après la préface de l'édition de 1923.
      L'édition de la Bible Crampon par le site www.JESUSMARIE.com est celle de l'édition de 1904, complétée par celle de 1923.

1864 : Traduction des évangiles par le chanoine Augustin Crampon
1876 : Version biblique du théologien protestant Louis Segond
1894 : Version de la Bible d'Augustin Crampon
1948 : Bible protestante du Centenaire
1950 : Traduction tronquée et mensongère des Evangiles par la secte des Témoins de Jéhovah
1953 : Traduction tronquée et fausse de l'Ancien Testament par la même secte des Témoins de Jéhovah
1956 : Apparition de la Bible de Jérusalem et de celle du dominicain français Edouard Dhorme.
1972 : Apparition de la traduction oecuménique du Nouveau Testament
1974 : Nouvelle version revue et corrigée de la fausse Bible par les Témoins de Jéhovah
1975 : Traduction oecuménique ( catholique et protestant ) de l'Ancien Testament (T.O.B.)

1995 : Le 11 septembre 1995, les éditions Oxford University Press en Grande bretagne publie une version biblique politiquement correcte . Ainsi, Dieu le père devient " Dieu père-mère". Jésus n'est plus le fils de l'homme, mais " le fils de l'humain", la main droite de Dieu devient " la main puissante de Dieu " ( pour ne pas vexer les gauchers...) etc. la Congrégation pour la doctrine de la foi a rejeté ces traductions.

CHRONOLOGIQUE

69 : Première rédaction de l'Apocalypse
90 /95 : Synode juif de Jamnia qui canonise les textes de l'Ancien Testament.
140 : C'est la plus ancienne date connue avec certitude dans l'histoire du christianisme . Ce qui est admis par tout le monde ( théologiens, exégètes, biblistes catholiques, orthodoxes et protestants , ainsi que la critique scientifique du christianisme). En l'an 140 de notre ère un riche armateur grec dénommé Marcion révèle et apporte à Rome les épîtres attribuées à Paul et le premier évangile connu , l'Evangelion .C'est Marcion qui invente les expressions Ancienne Alliance (Ancien Testament) et Nouvelle Alliance ( Nouveau Testament).
180 : Le père et docteur de l'Eglise, Irénée est le premier qui cite les 4 évangiles qui seront plus tard canonisés.
200 : Canon dit de Muratori qui regroupe les textes catholiques, c'est à dire que Monsieur Muratori a fait la liste de tous les livres composant la Bible catholique.
364 : Canonisation des 4 évangiles ( Marc, Luc, Matthieu, Jean) au concile de Laodicée. Les autres ( plus d'une centaine ) sont déclarés faux, non authentiques, apocryphes.
397 : Canonisation des épîtres au concile de Carthage, ainsi que les Actes des Apôtres. A cause des divergences sur son contenu , l'Apocalypse dit de Jean a été le dernier livre de la bible a être reçu officiellement. Elle a été canonisée presqu'à la fin du concile de Carthage. C'est pourquoi elle est placée à la fin de la bible et non parcequ'elle signifie la fin comme disent les protestants.
495 : Décret du pape Gelase condamnant les livres dit non authentiques comme les évangiles apocryphes et interdit leur lecture pour que les faibles et les petits ne soient pas abusés par des écrits mensongers et tronqués.
1199 : Le pape Innocent III interdit aux laïques la lecture de la bible à cause des exemples d'immoralité contenus dans certains livres, exemples qu'il ne voulait pas que des gens peu instruits découvrent sans l'aide de théologiens capables de leur donner les explications appropriées pour ne pas les scandaliser, les choquer et les faire tomber dans le péché. Les inombrables petites église protestantes sont toutes issues de compréhensions différentes et souvent opposées des paroles de la bible et de la volonté de Dieu. Les catholiques croient que Dieu ne les a pas abandonné dans la lecture de la bible mais qu'Il les aide à en comprendre le sens, Dieu fournit cette aide par les lumières qu'il donne à l'église catholique qu'il a fondé sur saint Pierre, premier pape.
1214 : L'archevêque anglais, Etienne Langton divise la bible en chapîtres.
1382 : John Wycliffe traduit la bible du latin en anglais de son temps.
1445 : L'Eglise catholique proclame la tradition à égalité de la Bible comme fondement de la foi.
1455 : L'allemand Johannes Gutenberg (1397-1498) invente l'imprimerie . Il imprime son premier livre: la bible de saint Jérôme, la Vulgate ( version latine).
1488 : Première version complète de la bible juive.
1516 : Erasme ( Desiderius Eramus) fait paraître la première édition imprimée complète du texte grec du Nouveau Testament.
1518 : Impresssion de la version des Septante de la bible hébraïque.
1526 : L'anglais William Tyndale sort son Nouveau Testament dans sa langue maternelle.
1530 : William Tyndale devient le premier à traduire directement l'Ancien Testament de l'hebreu vers l'anglais.
1537 : Le français Pierre Robert dit Olivetanus ou Olivetan utilise le premier le terme "Eternel" pour désigner le Dieu de la bible.
1546 : Le concile de Trente proclame le dogme de l'inspiration des Ecritures saintes.
1555 : Robert Etienne introduit la numérotation par verset qui est conservée jusqu'à nos jours.
1859 : L'allemand Konstantin von Tischendorf trouve dans un monastère du Sinaï ( Palestine) l'un des deux plus anciens manuscrits du Nouveau Testament, dénommé Sinaïticus où ils étaient utilisés comme des vieux chiffons pour calfeutrer une fenêtre. Le Codex Sinaïticus remonte au IVe sièle de notre ère.
1907 : Le pape Pie X charge une équipe de bénédictins de préparer une nouvelle édition de la Vulgate de saint Jérôme.
1995 : Selon la Société biblique Suisse (protestante), la bible a été traduite en 2123 langues et dialectes.


www.mission-web.com

HTML5 Powered Valid CSS!