C'est moi, Jean, qui voyais et entendais tout cela; une fois les paroles et les visions achevées, je tombai aux pieds de l'Ange qui m'avait tout montré, pour l'adorer. Mais lui me dit: "Non, attention, je suis un serviteur comme toi et tes frères les prophètes et ceux qui gardent les paroles de ce livre; c'est Dieu qu'il faut adorer." Apocalypse 22, 8-9

facebook
Menu

Adoration Eucharistique

GRÂCES PAROISSIALES FRUITS DE L'ADORATION PERPÉTUELLE POUR NOUS, LA PAROISSE, L'ÉGLISE ET LE MONDE

(conférence pour le colloque Adoratio2011, juin 2011, père Florian)


Haut de la page

www.mission-web.com

HTML5 Powered Valid CSS!