Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis à tous ne viennent pas de moi. Le Père qui demeure en moi accomplit ses propres oeuvres. Croyez-moi quand je dis: je suis dans le Père et le Père est en moi. Ou, du moins, croyez à cause de ces oeuvres. Je vous le déclare, c'est la vérité celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je vais auprès du Père. Jean 14, 10-12.

facebook
Menu

L'imitation de Jésus-Christ

Traduction de l'Abbé Félicité de Lamennais

Informations sur cette transcription

Origine

Cette version française de L'Imitation a été traduite du latin par Lamennais en 1824.
L'origine de ce texte est incertaine. Selon les sources, il aurait été écrit au quinzième siècle par Thomas a Kempis (1380-1471) moine au Mont-Sainte-Agnès à Zwolle (Hollande); ou peut-être un siècle plus tôt par Jean Gersen, moine à l'abbaye de Saint-Etienne en Vercelli (Italie).

Autres versions

Il existe une autre traduction française de L'Imitation, par Pierre Corneille, écrite en vers. Plusieurs versions anciennes (françaises et latines) sont disponibles à la Bibliothèque nationale de France. On trouve aussi une version anglaise de cette oeuvre.


Haut de la page

www.mission-web.com

HTML5 Powered Valid CSS!