A la bonne heure – St Grégoire le Grand

      Le Royaume des cieux est comparé à un père de famille qui embauche des ouvriers pour cultiver sa vigne. Tout homme qui sous une forme quelconque et dans une mesure quelconque a bien oeuvré, avec une foi droite, a été un ouvrier de cette vigne. Ouvrier le matin, à la troisième heure, la sixième et la neuvième, tel est désigné l’antique peuple juif, qui dans ses élus, depuis le début du monde, s’est efforcé d’honorer Dieu avec une foi droite, ne cessant de travailler à cultiver sa vigne. À la onzième heure sont appelées les nations.

      Nous pouvons aussi dans les différentes heures distinguer les âges successifs d’une vie humaine. Comme un tel est amené dans son enfance à bien vivre, tel autre dans son adolescence, un autre dans sa jeunesse, un autre dans la vieillesse, un autre dans l’extrême vieillesse, des ouvriers sont appelés à la vigne aux différentes heures.

      Observez votre façon de vivre, frères, et voyez si vous êtes déjà ouvriers de Dieu. Que chacun examine ce qu’il fait, et se demande s’il travaille bien dans la vigne du Seigneur.

St. Grégoire le Grand (+604)
Père de l’Église.

Laisser un commentaire